• Stéphanie Sagaspe

Évoluer dans le domaine des possibilités pour performer

Dernière mise à jour : 4 févr.



Champ des possibles_Coaching mental


Le changement d’état esprit est pour moi la chose indispensable sur laquelle travailler quotidiennement et cette thématique est bien la spécificité de mon accompagnement.

Trop de fois, je peux remarquer qu’il y a un réel auto-sabotage qui nous empêche de performer essentiellement à cause d’un état d’esprit (ensemble des émotions et pensées) inadapté à la performance. Pourtant nous sommes tous dotés de cet incroyable pouvoir du cerveau de pouvoir agir sur nos pensées, nos croyances et ainsi de modifier nos émotions et actions. Cependant nous n’en sommes pas toujours conscients ou alors nous ne voulons pas faire d’efforts et finalement nous préférons « subir » et réagir aux situations qui se présentent à nous au lieu d’y répondre.


J’ai choisis ici de m’appuyer sur les recherches et le livre de Victoria Song, conseillère en leadership, et auteure du livre : Bending Reality: How to Make the Impossible Probable qui nous présente quelque chose de très intéressant en opposant deux domaines dans lesquels nous évoluant à savoir la prévisibilité et la possibilité.

En opérant ces trois changements d’état d’esprit qui vont suivre, attends-toi à déjouer les pronostics et rendre l’impossible probable ;)


Prévisibilité VS Possibilité

Nous vivons majoritairement dans deux domaines : le domaine de la prévisibilité et le domaine de la possibilité. La plupart des personnes vivent dans le domaine de la prévisibilité. Ici, nous essayons de contrôler et de prévoir la vie parce que cela nous fait nous sentir en sécurité et à l'aise. Toute incertitude, tout inconnu ou toute perte de contrôle peut nous mettre profondément mal à l'aise. Et l'inconfort peut être ressenti comme dangereux par notre système nerveux. Si bien que nous n’osons pas passer à l’action, prendre ce risque qui pourrait s’avérer pourtant payant. Parfois, nous préférons même avoir raison sur ce que nous redoutons, car cela nous donne l'impression d'avoir un semblant de contrôle. Mais lorsque nous cherchons à nous protéger de toute anticipation de douleur, d'inconfort ou de blessure pour notre ego, nous nous coupons de l'inspiration, de la créativité et des opportunités.

  • Nous créons une vision en tunnel de notre réalité :

  • Nous cherchons ce qui peut aller mal au lieu de ce qui peut aller bien.

  • Nous jouons pour ne pas perdre plutôt que pour gagner.

  • Nous nous concentrons sur les problèmes au lieu de se concentrer sur les solutions.

  • Nous pensons à tous les scénarios "et si" pour lesquels quelque chose ne fonctionnera pas au lieu de considérer "Et si ça marchait ?". Qu'est-ce qui serait possible ?

  • Nous transformons nos objectifs en "besoins", par exemple "J'ai besoin que ceci se produise", et nous faisons l'expérience du manque jusqu'à ce que cela se produise, souvent accompagné d'un jugement du type "Je ne suis pas", ou "Cela ne suffit pas", à chaque étape du processus.


Notre générateur de malheur imminent résonne avec une liste de soucis, de peurs et d'inquiétudes, mise à jour à la minute. Nous entrons dans la pensée binaire :


  • Bon ou mauvais

  • Bien ou mal

  • Option A ou B

  • Tout ou rien

  • Toujours ou jamais


Nous faisons tout cela pour maintenir un faux sentiment de contrôle et de prévisibilité. Nous ne voulons pas jouer dans le domaine des possibilités "et si", car cela ne nous semble pas sûr. Nous préférons travailler plus dur et nous épuiser pour rester en sécurité dans la zone de confort de la prévisibilité.


difficulté

Lorsque les choses ne se déroulent pas comme nous l'avions prévu, nous ressentons immédiatement une peur, un manque, une perte de contrôle au lieu d'envisager la possibilité excitante que les choses se passent finalement mieux que prévu. Nous nous concentrons sur ce qui manque et non sur ce qui a été acquis ou sur ce qui fonctionne.

Nous sous-estimons notre capacité à trouver des solutions, à faire face à l’adversité.




Nous préférons la facilité à la difficulté et pourtant n’est-ce pas lorsque nous gagnons un match, un combat, une compétition, une épreuve difficile que nous sommes finalement le plus fier de nous et que nous nourrissons notre confiance en nous ?

Nous sommes tellement attachés à nos pensées, nos opinions et nos résultats souhaités que nous ne laissons aucune place à la vie pour qu'elle se déroule mieux que nous l'avions imaginée.

Vivre dans la prévisibilité empêche d'accéder aux possibilités infinies qui existent pour chacun d’entre nous. Elle oriente nos chances vers des résultats de statu quo, et vers ce que la majorité des gens croient possible (vision limitante) en attendant de voir la preuve que c'est possible avant d'agir. Et si nous ne voyons pas les résultats que nous souhaitons, nous pouvons croire que nous devons travailler plus dur, plus longtemps, ou nous pouvons même croire que nous ne sommes pas encore assez bon. Mais en réalité, nous ne sommes peut-être tout simplement pas encore assez courageux.


ambition_potentiel

Le champ des possibles est le domaine de l'excitation, des rêves, de l'innovation, de l’ambition, du potentiel pur, et des résultats qui dépassent l'entendement. Mais c'est aussi le domaine de l'incertitude, car c'est le paradigme du "et si". "Et si ça ne marche pas, et si ça marche". "Peut-être que ça marchera, peut-être que ça ne marchera pas." La plupart d'entre nous ne veulent pas faire l'expérience de la peur et de la déception possibles, alors nous restons dans le paradigme de la sécurité, de la prévisibilité , de l'ennui et très souvent de l’insatisfaction.



Passe de la prévisibilité à la possibilité


1. Augmente ta capacité à accepter l'inconfort :

Apprends à vivre avec les peurs, les angoisses et les déceptions que suscite l'incertitude. Ta capacité à supporter des émotions inconfortables (plutôt que de les éviter, les atténuer ou les projeter sur quelqu'un) te donne du pouvoir. Évites-tu les personnes et les situations qui te font ressentir quelque chose que tu ne voulais pas ressentir ? Ce sont tous les endroits où tu donnes ton pouvoir.

Lorsque tu renforces ton noyau émotionnel, tu peux traiter ta peur et être en paix avec elle. Tu peux courageusement faire face à tous les doutes qui sonnent comme "tu n’as pas ce qu'il faut" et dire "Même si la pire chose arrive, je veux quand même y aller".

C'est à toi de décider si tu veux toujours le faire. Si les risques te semblent trop lourds à supporter, tu peux dire non, ou te ménager. Aie confiance que tu peux gérer tout ce qui t’arrive. Que tout ira bien, quoi qu'il arrive. Cela renforce ton noyau émotionnel, de sorte que tu te sens en paix quoi qu'il arrive.

Faire ce travail intérieur te permet de ne plus éviter qu’une situation se produise. Es-tu prêt à ressentir des émotions inconfortables ?


Dans le domaine de la prévisibilité, les résultats demandent du temps et du travail. Dans le domaine du possible, les résultats demandent du courage.


2. Fais en sorte que tes rêves soient plus grands que tes peurs

À chaque niveau de réussite, tu connaîtras de nouvelles peurs. Plus tu progresses, plus tu passes des paliers, plus tu seras confronté à des problèmes de plus en plus complexes. Il te sera impossible d'éliminer tous les pires scénarios. Si tu attends de ne plus avoir peur, tu attendras toute ta vie. A la suite d’une blessure où j’avais peur de repartir en compétition, peur de ne pas être à la hauteur, je me rappelle d’un de mes entraîneurs qui m’avait dit : « Qu’est ce que tu attends pour t’inscrire à cette compétition ? Tu ne seras jamais prête comme tu veux alors arrête de repousser et vas-y »

L'une des façons les plus simples de surmonter tes peurs est de t’ancrer dans une vision expansive. Utilise le pouvoir de la visualisation pour mettre en scène ton rêve, ton objectif accompli. Connecte-toi à la version la plus excitante de ta vision et demande : "Qu'est-ce qui serait possible si mes rêves devenaient réalité ?"

Visualise-le avec tes cinq sens : Que vois-tu? Qu'entends-tu ? Qu'est-ce que tu ressens ? Quelles sont les odeurs qui s'en dégagent ? Que goûtes-tu ? Laisse-le prendre vie comme s'il se réalisait en ce moment même, en cet instant précis. Sens cette vision t’illuminer. Ressens l'excitation qui se répand dans ton corps. L'ancrage dans une grande vision peut te sortir de n'importe quelle peur.


Lorsque ta peur est plus grande que ton rêve, la peur gagne. Quand ton rêve, ton objectif, ce qui te fait vibrer est plus grand que ta peur, c'est le rêve qui gagne.

Combien de temps peux-tu t’accrocher à cette croyance ? Ça pourrait vraiment marcher.


3. Crois foncièrement que tout se passe pour toi :

Une des plus belles croyances dynamisantes à développer est bien celle que tout est fait pour te faire grandir vers ta plus haute évolution, ta plus belle version de toi-même. Il y a deux façons d'expérimenter le monde :


Les choses m'arrivent.

OU

Les choses arrivent pour moi.


Croissance_Evolution

L'une n'est pas plus juste que l'autre, mais l'une changera la façon dont tu te présentes et dont tu façonnes ta réalité. La première te maintiendra coincé dans les circonstances, tandis que la seconde renforcera ton sens de l'action pour co-créer ta réalité. Au fur et à mesure que tu avances dans la vie, tu seras soit reconnaissant qu'un résultat soit venu si facilement, soit plus sage et plus fort pour ce défi.

Aie confiance que le contenu de ta vie est le programme de ta croissance et de ton évolution.

Lorsque tu peux accéder à la confiance inconditionnelle de "Quoi qu'il arrive, je suis là", "Quoi qu'il arrive, je vais m'en sortir" et "Tout se passe pour moi", tu pourras accéder à des possibilités illimitées. Tu feras l'expérience de la magie au-delà des miracles. Des résultats qui n'ont aucun sens logique. Tu seras dans le champ des possibilités et des probabilités infinies.


Peux-tu imaginer que ______ se produise ? ! Trouve autant de "et si" que tu es excité à l'idée d'y penser.

Tu crées dans le domaine dans lequel tu vis. Veux-tu créer des résultats prévisibles, des résultats de statu quo ou veux-tu jouer dans le champ des possibilités et des probabilités infinies ?


Pour aller au-delà du domaine de la prévisibilité, apprends à traiter les émotions désagréables avec un système nerveux régulé. Si ton système nerveux ne se sent pas en sécurité et que tu passes outre, tu auras l'impression d'être à nouveau traumatisé, tu contracteras encore plus ton système nerveux et verrouilleras ton corps. Tu peux choisir de rester dans le domaine de la prévisibilité jusqu'à ce que tu aies la force émotionnelle d'entrer dans le domaine du possible. Vas-y quand ton système nerveux se sentira prêt. Fais confiance à ton timing et écoute ton système nerveux.


L'émotion la plus difficile à contenir est la peur, et si tu parviens à développer la maîtrise émotionnelle nécessaire pour y faire face, tu seras inarrêtable. À mesure que tu ne crées plus de preuves de ce qui est possible au-delà de ce qui est prévisible, tes peurs s'apaisent et il devient plus facile de passer du courage à la confiance. En approfondissant ta confiance, tu commenceras à déjouer les pronostics et à rendre l'impossible probable.



✅ Entraîner ton mental t'intéresse ?


✅ Tu apprécies le contenu proposé par X-perf Coaching ?


✅ Tu recherches des outils et stratégies de performance pour t'aider à performer, à obtenir des résultats à la hauteur de ton vrai potentiel ?


➡️ Alors, inscris-toi à la newsletter (en bas de la page d'accueil du site) pour rester au courant de toutes les actualités du site (articles de blog, stratégie de performance, offres...) pour t'aider à passer à un niveau supérieur