• Stéphanie Sagaspe

L'état de "flow" : comment l'atteindre? (1/2)

Mis à jour : nov. 27



Quoi de plus agréable que d’être dans un état d'esprit stimulant, exaltant où tu rentres dans un nouvel espace de réalité, quand tu réalises que quelque part tout est possible et que tu as les compétences nécessaires pour atteindre ce qui est important pour toi.


Quoi de plus agréable que d’être dans un état où tu es totalement immergé dans l’action, où ton engagement est total, focalisé sur ce qui est important pour toi.


Quoi de plus agréable que d’être dans un état où tu as galéré suffisamment longtemps avec les différentes habiletés et compétences et que d'un coup, il y a un espace de bascule où finalement tout se passe et tout devient possible, un espace où tout est fluide, où les actions sont parfaitement maîtrisées sans aucun effort particulier .

Quoi de plus agréable que d’être dans un état où ta perception du temps est altérée comme si le temps s'accélérait et se réduisait. C'est comme si finalement tu rentrais dans le moment présent, connecté à chacun de tes sens, le lobe frontal s’éteint, il n’y a plus d’interférences entre toi et la création.

Quoi de plus agréable que d’être dans un état où tu as l’équilibre entre la maîtrise de l'art martial et en même temps l'espace subtil du lâcher prise d'un artiste.

Quoi de plus agréable que d’être dans un état où tu perds la conscience de toi-même. C'est comme si quelque part, tu étais là et pas là en même temps, comme si tu étais en harmonie avec tout ce qu’il y a autour de toi, où tout devient fluide et facile. Ta créativité et ton potentiel sont libérés. C’est comme si le critique intérieur s'arrêtait.


Voilà l’état le plus convoité par les athlètes, les entrepreneurs ou par toutes ces personnes recherchant la performance.


Le flow ou encore « la zone » et dans les versions françaises le « flux », « expérience de flux », « expérience optimale » se décrit par une immersion totale qui représente peut-être l'expérience suprême, en employant les émotions au service de la performance et de l'apprentissage.

Ce qui caractérise particulièrement le flow est un sentiment de joie spontanée, voire d'extase pendant une activité.

Qu’est-ce que l’état de flow ?


Le concept de performance optimale définit l’état psychologique optimal ou le « flow » permettant d’atteindre la performance où le sujet est complètement immergé dans l’activité avec des notions de plaisir et de motivation intrinsèques essentielles.




Ce concept a vu le jour dans les années soixante dix et c’est le psychologue Mihály Csikzentmihalyi qui en est le père fondateur. Il définit neuf dimensions pour décrire une expérience du flow :


  • Sensation d’équilibre (Challenge-skill balance) : équilibre ressenti par l’athlète entre le défi et les compétences personnelles. Cette notion d’équilibre est centrale dans le concept du flow.

  • Clarté des buts (Clear goals) : lorsque l’athlète est dans la zone, il sait précisément ce qu’il doit faire car ses buts sont définis et précis.


  • L’union de l’action et de la conscience (Action-awarenesss merging consciousness) : l’unicité des mouvements ne requiert pas d’effort et permet une totale immersion dans l’activité.


  • Perception de la transformation du temps (Transformating of time) : il semblerait que la situation est à la fois perçue comme se déroulant très lentement et donne un sentiment à l’athlète qu’il dispose de plus de temps. Mais aussi le temps est également perçu comme s’écoulant rapidement, ce qui permet à l’athlète de supporter les douleurs inhérentes à sa pratique (marathon par exemple).


  • La perte de la conscience du soi (Loss of self-consciousness) : l’engagement dans une activité accapare l’esprit de sorte que l’attention ne peut se porter sur le passé, le futur ni même sur tout autre stimulus non pertinent. Notre propre soi disparaît de notre conscience.

« On s’oublie soi-même, on oublie tout » relatait un navigateur en solitaire.


  • Feedback clairs et précis (Unambigous feedback) : permet à l’athlète d’avoir des informations immédiates sur sa performance, ce qui favorise une continuité dans l’accomplissement de ses objectifs.


  • Concentration sur la tâche (Concentration on the task at hand) : l’attention est totalement absorbée par l’activité, et la tâche à exécuter. Cette dernière étant réalisée de façon spontanée ou automatique et aucune pensée intérieure ou élément extérieur ne vient la perturber.


  • Sens du contrôle (Sense of control) : absence de préoccupation à propos de la perte du contrôle, des erreurs ou échecs. La perfection est accessible. Capacité de maîtriser des situations potentiellement dangereuses. Le sens du contrôle permet de pouvoir réaliser n’importe quelle action et de la réussir quel que soit la tournure que prend la compétition.


  • L’expérience autotélique (Autotelic experience) : définit une expérience agréable et enrichissante qui survient lorsque l’organisme fonctionne au maximum de ses capacités. L’énergie psychique n’est pas orientée vers la poursuite de récompenses externes mais utilisée de façon à favoriser l’épanouissement de soi. La motivation est purement intrinsèque. L’activité est pratiquée pour soi avec une grande notion de plaisir.

L’expérience du flow semble être la même partout, pour tout le monde, dans de nombreux domaines (sport, spiritualité, séduction, professionnel etc…)


Son intérêt sur le plan sportif est de mettre l’accent sur les éléments qui permettent de réussir une performance.

Le flow permet également

  • d’améliorer les compétences réelles de l’athlète,

  • d’en acquérir de nouvelles

  • d’augmenter son estime de soi notamment lorsque le défi et les compétences sont perçus comme étant élevés.

Au niveau chimique, c’est la libération de nombreux neurotransmetteurs tels que la norépinéphrine, la dopamine, endorphine, anandamine et sérotonine.

« C’est un « état second », un état où le Maître, l’Artiste et le Corps sont en communion, terre d’harmonie où la confiance et la concentration vous donnent l’impression d’être en état de grâce, disparition des résistances et inhibitions. Quelle que soit la discipline, l’intention compte plus que la pensée ou que les mots. Rien ici ne peut plus être forcé, calculé, jugé. D’où l’importance du lâcher prise, « Faire » commence par « laisser faire » » Extrait livre Champion dans la tête de François Ducasse


Voilà ce qu’est le flow, un état où finalement nous accédons à la créativité, à notre potentiel et à qui nous sommes vraiment.



Cet article t'a plu? La partie 2 va très certainement encore plus te plaire car je vais te dévoiler les 7 clés pour atteindre le flow dans ta discipline.




✅ Entraîner ton mental t'intéresse ?

✅ Tu apprécies le contenu proposé par X-perf Coaching ?

✅ Tu recherches des outils et stratégies de performance pour t'aider à performer, à obtenir des résultats à la hauteur de ton vrai potentiel ?

➡️ Alors, inscris-toi à la newsletter (en bas de la page d'accueil) pour rester au courant de toutes les actualités du site (articles de blog, stratégie de performance, offres...) pour t'aider à passer à un niveau supérieur










Contacte Xperf Coaching

SAGASPE​​ Stéphanie

+33 7 52 64 02 59

xperf.coaching@gmail.com​

Suis-moi sur les réseaux sociaux

  • Black Facebook Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

Prénom *

Email *

Tel *

Message *

Tu vis en France ou à l’étranger, tu es en déplacement ?

Cela n’est plus un frein à l’accompagnement. Les moyens de communication sont aujourd’hui larges et divers c’est pourquoi X-perf Coaching te donne la possibilité de choisir le moyen de communication qui te correspond et te profite le plus :

  • Séance face à face en entretien individuel (déplacement possible selon modalités)

  • Séance Call (téléphone, WhatsApp, Viber…)

  • Séance Visio (Skype, Facetime, Messenger…)

Interventions en France comme à l'étranger en club, école ou à domicile